Meubles de jardin

Pots de fleurs

Pin
Send
Share
Send


Les fleurs en pot

Les fleurs dans un jardin ou sur un balcon déterminent la beauté d'un espace ouvert. Ceux-ci représentent un élément décoratif essentiel pour rendre le point vert de la maison agréable. Choisir le bon récipient dans lequel mettre les fleurs peut non seulement améliorer la valeur de la fleur et sa beauté, mais également influencer son cycle de vie. La nature du sol, base de la subsistance de la plante, peut facilement être influencée par un pot dont le matériau a des caractéristiques qui ne correspondent pas à sa composition chimique. Choisir le bon matériau va de pair avec le choix d'un vase adapté aux propriétés esthétiques et morphologiques de la fleur. Un vase trop opulent pourrait en fait brouiller la beauté d'une fleur élégante et délicate comme la calla, tout comme un vase trop bon marché pourrait diminuer l'énergie qu'une fleur comme la tulipe peut libérer. Choisir le bon vase est donc aussi important que choisir la bonne fleur à placer dans un environnement fermé ou ouvert. Connaître les matériaux liés aux vases et les types de ceux-ci représentent la base pour éviter de faire des erreurs impardonnables dans la décoration florale de la maison!


Les matériaux des vases

Comme mentionné dans le paragraphe précédent, le matériau dont le pot est fait a pour fonction principale de rendre le sol et l'environnement vital de la fleur sains et bien préservés. Le sol est principalement composé de matières organiques qui nécessitent de l'eau et de l'air, le choix d'une matière résistante mais en même temps respirante est fondamental surtout par rapport aux besoins des fleurs que nous avons mises en pot. Chaque type de fleur, comme on le sait, nécessite des soins différents, pensez à la différence substantielle entre une fleur comme la rose et un petit cactus. Pour cette raison, le matériau du vase doit être choisi en fonction de la fleur et des caractéristiques qu'elle présente. Les vases les plus courants sont certainement ceux en terre cuite. C'est un matériau mécaniquement résistant grâce à la présence d'oxyde de fer, une substance qui détermine sa couleur ocre-rougeâtre typique. La terre cuite est un matériau qui réagit positivement au sol. Sa porosité le rend capable d'absorber l'eau contenue dans le sol comme une éponge, gardant ainsi le composé de base de la fleur hydraté et aéré. Dans ce cas, le changement d'eau sera plus rapide que pour un pot en plastique, il faut donc tenir compte du fait que les plantes devront être arrosées plus fréquemment. La capacité à retenir l'humidité de ce matériau le rend particulièrement performant en été, lorsque le soleil a tendance à évaporer l'eau du pot à une vitesse extrême. Toujours grâce à la spongiosité du matériau, le pot en terre cuite a tendance à ne pas surchauffer excessivement, ceci parce que l'eau pénétrée dans ses fibres a une sorte d'action thermorégulatrice. Le facteur de température ne doit pas être sous-estimé, en particulier pour empêcher la plante de se dessécher et les racines de s'atrophier. Une variante plus coûteuse et certainement plus luxueuse de la terre cuite est la porcelaine. Il est composé de kaolin, de silice et de fedelspato et sa couleur blanche le distingue des simples vases en céramique. La valeur d'un vase en porcelaine accompagne souvent le raffinement des plantes à fleurs rosacées. Évidemment, si le pot en terre cuite est plus recommandé pour un environnement extérieur, comme un jardin ou une terrasse, le pot en porcelaine doit être strictement placé à l'intérieur d'une maison, dans un endroit protégé.

Le ciment est un autre matériau utilisé pour la construction de pots. Un vase ou un vase en béton a des propriétés très différentes de la céramique. Comme il n'est pas poreux, le ciment est un matériau qui ne permet pas au sol de "respirer" l'humidité autant qu'un pot en terre cuite. Pour cette raison, les pots en béton ne sont pas recommandés pour les fleurs qui ont besoin d'un environnement humide de base. En fait, le ciment a tendance à surchauffer excessivement en été, transmettant une température trop élevée à la plante à fleurs, qui dans de nombreux cas peut réagir négativement. Le vase en béton, normalement peu orné et plus basique, convient cependant aux environnements rustiques semi-ouverts où la fraîcheur d'une teinte ou la protection contre le soleil brûlant est garantie.

Le troisième et dernier matériau utilisé pour la construction des navires est le plastique. Malgré la valeur économique plus faible et donc la plus grande économie, cela peut être considéré comme un matériau gagnant en termes de caractère pratique et incassable. Le plastique résiste bien aux chocs, a des variétés de couleurs très originales et s'adapte bien à la nature du sol. Dans ce cas également, le maintien de la température à l'intérieur du récipient peut être un problème. En fait, le plastique pourrait trop chauffer en été et se refroidir considérablement en hiver. Pour cette raison, il est bon de faire attention à l'arrosage de la fleur si le pot en plastique est utilisé en été. Le pot en plastique, comme vous pouvez facilement le deviner, n'a pas la capacité de transpiration d'un pot en terre cuite poreux. Pour cette raison, l'eau de la terre est retenue sans être absorbée par le matériau. Un élément extrêmement positif pour le pot en plastique est certainement sa ductilité et son poids non excessif. Le transport d'un pot en plastique est en effet beaucoup plus accessible que le transport d'un grand pot en terre cuite ou en ciment. Cela peut être pratique, en particulier lorsque la saison change lorsque les plantes sont déplacées d'un environnement interne à un environnement externe ou vice versa.

Pin
Send
Share
Send