Plantes d'appartement

Fleurs sèches

Pin
Send
Share
Send


Le séchage des fleurs: un art simple et imaginatif

Vous êtes à la recherche d'une activité qui allie la beauté de la nature à la créativité et au pouvoir de la fantaisie? Eh bien, le séchage des fleurs est fait pour vous. Garder les compositions de fleurs séchées à la maison contribue à égayer les pièces et à améliorer l'équilibre esthétique: le principal avantage est en outre qu'elles nécessitent beaucoup moins de soins que les fleurs fraîches et ne risquent pas de se flétrir ou de pourrir. Étant donné que les espèces les plus aptes à être séchées sont la lavande, l'hortensia, la renoncule mais aussi l'ail et le chardon d'ornement, on découvre les différentes techniques de séchage.


Les différentes techniques de séchage

Le plus simple à mettre en pratique est bien sûr le séchage à l'air, ce qui est particulièrement indiqué pour les roses: il suffit de placer les fleurs dans un endroit aéré et sec à l'abri de la lumière et des sources de chaleur. Cependant, selon les experts en jardinage, les fleurs doivent être nouées à l'envers: pour assurer un résultat impeccable, il suffit en outre d'utiliser un fixatif à cheveux, couvrant les pétales d'une patine transparente mais résistante. Le séchage sur une surface est également répandu, idéal surtout pour les mousses, les pommes de pin et la lavande: ils doivent être étalés sur une surface en carton, à une certaine distance les uns des autres (mais une planche de bois ou du papier est également très bien journal). L'important est que l'air puisse circuler sans problème: afin d'accélérer le séchage des mousses, alors, il peut être utile de créer le plan en superposant une feuille de journal sur l'autre. Le séchage sur la grille, en revanche, est recommandé si les fleurs sont attachées à des baies ou à des bourgeons, et ont donc une partie supérieure assez lourde: dans ce cas, l'utilisation d'une grille vous permet d'insérer la pose ou pétiole, pour que la fleur reste au-dessus de la grille. En plus des fleurs, cette technique est idéale pour les chardons et les rafles. Le séchage vertical, en revanche, montre toute son efficacité avec la bruyère et le mimosa. La fleur doit être placée dans un vase contenant de l'eau; entre eux, les différents éléments doivent être suffisamment espacés pour permettre une absorption progressive et éviter que les feuilles ne s'enroulent (il y a aussi le risque que les couleurs se dispersent par déshydratation). La lavande de mer profite également de la position verticale, ainsi que du rush: dans ces deux cas, cependant, il n'y a pas besoin d'eau pour le séchage, car la déshydratation se produit spontanément.

Deux autres méthodes pour sécher les fleurs concernent le pressage et l'utilisation de produits chimiques. En ce qui concerne le pressage, il est appliqué pour les fleurs séchées à utiliser à l'intérieur des cadres, du verre ou des peintures. Ils sont ensuite écrasés avec une presse spécifique, ou en l'absence de cet outil, beaucoup plus simplement, sous un livre assez lourd, en prenant cependant soin d'utiliser du papier absorbant comme protection.

Pin
Send
Share
Send