Fleurs

Arrangements floraux église

Pin
Send
Share
Send


Arrangements floraux à l'église: comment les faire

La création d'arrangements floraux pour l'église nécessite le respect de certaines règles de base en tenant compte du lieu spécifique auquel elles sont destinées. Il est bon de souligner, tout d'abord, que les fleurs peuvent constituer un élément fondamental de la célébration liturgique, en tant que forme artistique qui se révèle comme une parabole de l'amour divin. En particulier, les fleurs représentent un exemple de la gratuité de l'amour de Dieu, étant donné qu'elles sont inutiles, au moins en apparence, dans un monde en constante recherche d'efficacité et de productivité; mais ils sont aussi un exemple de l'espérance qui vient de l'amour de Dieu, en vertu de leur réapparition continue et fidèle, une fois par an, dans une réalité précaire. De plus, les fleurs constituent une parabole extraordinaire et surprenante de la pureté de l'amour de Dieu, compte tenu de leur beauté sans artifice, qui se détache sur un monde très sophistiqué, mais surtout la discrétion de cet amour, comme se révèlent discrètes et silencieuses eux-mêmes. Les compositions florales destinées à l'église se distinguent également par leur délicatesse et leur fragilité dans un contexte réel souvent proposé comme violent.


L'art floral liturgique

D'un point de vue historique, l'art floral liturgique remonte, à l'origine, à la contemplation par Geneviève Vacherot du triptyque "Portinari": son intuition, qui en peu de temps s'est transformée en véritable conviction était de laisser place à la parole divine par la contemplation d'un bouquet capable de consoler, de transformer et d'intuition. En fait, grâce à des éléments naturels, et en particulier des fleurs, il est possible de parler de Dieu en relation avec les Saintes Écritures, s'adressant à une communauté spécifique; et, toujours à travers les fleurs, on peut prier, en se tournant vers Dieu, pour l'adorer et lui demander son intercession. Il est donc évident que chaque espace liturgique qui est inflorescé pour une occasion spécifique avec le matériel disponible selon un arrangement pondéré devient une partie d'un cercle qui sert à améliorer l'autel de la création d'un point de vue artistique. Plus précisément, il existe plusieurs parties qui peuvent être décorées de décorations florales: la croix, l'ambo, la bougie de Pâques, le baptistère et l'autel. Il n'est pas dit, cependant, qu'il existe une seule occasion liturgique qui peut être inflorée: qu'il s'agisse d'un simple dimanche ou d'un mariage riche, d'un pur baptême ou d'un enterrement, d'écorces d'arbres, de mensonges, de mousse, les souches, les tasses et les vases peuvent être utilisés avec des fleurs (différentes en couleur, en nombre et en espèces) afin de créer différentes compositions et bouquets, droits, ronds, triangulaires, en forme de L, etc. Puisqu'il s'agit d'un art, celui dédié à la liturgie florale n'a pas de finalité pratique immédiate, mais il s'apprend et s'offre en cadeau au profit de toute la communauté. Pour reprendre les mots de Geneviève Vacherot, les fleurs ne sont pas utilisées pour décorer, mais elles signifient, puisque l'église est le lieu où tout, en plus d'être beau, doit être significatif.

Pin
Send
Share
Send